même pas honte...juste un peu de roses aux joues !...

Publié le par maryl'n

    Comme promis, je vous fais partager le plus " vieil " ouvrage de ma corbeille, je n'arrive même plus à en dater les débuts... ils se chiffrent en années et je pense que les doigts de mes 2  mains  ne suffisent pas à les comptabiliser...
    Admirez donc ce qui aurait dû " promptement " se transformer en enveloppe d' édredon en harmonie avec une frise de tapisserie signée Laura Ashley.
J'ai adapté un diagramme burda destiné à une pochette à lingerie. J'en avais modifié les proportions et les couleurs.  No comment !
    Alors, avant que je n'arrache férocement la frise ( eh, oui, il y a un temps pour tout !)... voici  quelques photos.
    J'ai utilisé du Lin Gander 12 fils, la frise fait plus de 5m de périmètre...il en manque juste un peu !....

Et comme je n'ai même pas honte, cette semaine, j'ai commencé un nouvel ouvrage...tout petit tout mignon. Objectif :  la fabrication d'un porte-clé pour ma boite aux lettres. j'ai puisé dans une de mes " bibles", le livre Anne Van Damme, petits messages, et au hasard, ....eh oui, je me suis retrouvée en train de broder du rose....   même si le 1/1 n'est pas mon fort, j'aime bien le rendu et j'espère transformer tout ça en petite enveloppe porte-clé !....rendez-vous....avant 10 ans !....chiche....
A tout bientôt


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lulusix 05/04/2008 21:03

ohhh! ouvrage à trèèèès longue haleine!!!;-))et ton enveloppe rose me prait vraiment toute mimi!!!!! ;-))

dany 05/04/2008 17:26

Waouhhhhhhhh !Alors là, je suis bluffée !Ta frise est trop belle et la palette délicieusePasse un bon week-end Marylène et gros bisous

liza 04/04/2008 18:38

Felurs brodées à profusion et poème en final ...MerciLIZAGRECE

fred 04/04/2008 17:13

Arghhhh, c'est même pas beau du tout, ça... je me mourre devant tes fleurettes... Et les couleurs, même pas qu'elles sont jolies...Bravo pour cet étalage de monument qui a plus de 8 ans, je peux le confirmer, il était déjà en bonne partie entamé lorsque je suis venue pour la première fois à Senones... en 2000fred